mardi 19 février 2019

(((Alain Finkielkraut))) refuse la main tendue des "patriotes" (antiracistes)


Ceux qui veulent s'allier aux juifs contre l'islam doivent dès à présent rédiger des poèmes à la gloire du peuple élu.



C'est le minimum !

Un bougnoule à Paris : « la France est à nous ! »

   

Pour l'extrême gauche "française" (d'Alain Soral à Jean-Luc Mélenchon) la France revient de droit aux arabes : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Finkielkraut-copieusement-insulte-par-des-Gilets-jaunes-53832.html

Ali Sourate prétend que le bougnoule qui hurle "la France est à nous" est un "gilet jaune" et qu'il représente "le peuple" !


Pour l'extrême droite "française" la France n'appartient pas aux arabes mais aux juifs ! Si certains pensent que j'exagère, qu'ils fassent un tour sur le compte twitter de (((Louis Aliot))), on se croirait en Israël : https://twitter.com/louis_aliot

Voilà pourquoi il est important de boycotter la vieille extrême droite de Charles Maurras à Maurice Barrès (qui ne présente aucun intérêt ni pour le présent, ni pour le futur), mais également un Guillaume Faye pour qui les juifs sont nos meilleurs alliés.

RAHOWA!

Conseils de lecture

   

Achetez les livres de William Pierce :

Etats-Unis : le film Mary Poppins accusé de blackface et de racisme dans le (((New-York Times)))


VANITY FAIR - En octobre 1965 sortait en salles Mary Poppins, long-métrage de Disney dans lequel Julie Andrews interprète une nounou bien particulière. Drôle, touchant et entraînant grâce à ses musiques, le film est-il également raciste ? 

C’est ce qu’affirme (((Daniel Pollack-Pelzner)), professeur d’anglais à l'université de l’Oregon, dans les colonnes du (((New York Times))). L’homme va même plus loin, en affirmant que la scène des ramoneurs sur les toits de Londres est la pire de toutes puisqu’elle met en lumière des blackfaces – qui consiste à se colorer le corps pour se déguiser en une personne noire. Une pratique raciste, déplacée et héritée du passé colonial des États-Unis.

Pour prouver sa bonne foi, (((Daniel Pollack-Pelzner))) s’appui sur les nouvelles dont est inspiré le long-métrage. Dans Mary Poppins ouvre la porte (1943), une dame de ménage crie « ne me touche pas, noir sauvage » lorsqu’un ramoneur s’approche d’elle les mains couvertes de suie [...]

 

Vers une guerre civile

     

D'un côté le peuple (les xénophobes, les homophobes, les conspirationnistes, les révisionnistes, les racistes, les antisémites... bref les Blancs) et contre eux les élites mondialisées (les enjuivés et les juifs).

La guerre civile n'est pas mon scénario préféré. Même si je suis obligé de constater que les juifs mentaux sont aussi nuisibles à la Race Blanche que les véritables juifs (Sémites).

RAHOWA!

vendredi 15 février 2019

Les moules géantes chinoises se répandent comme une traînée de poudre, les moules autochtones ont déjà disparu en certains endroits


MIDI "LIBRE" -  Le biologiste héraultais Vincent Prié, qui suit la prolifération de l’anodonte chinoise en France, tire la sonnette d’alarme. Introduite dans les années quatre-vingt en Camargue, elle se répand comme une traînée de poudre sur tout le territoire français.

Basé à Lodève (Hérault), Vincent Prié est biologiste rattaché au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, spécialisé dans les mollusques bivalves d‘eau douce. Après avoir exploré, notamment en plongée, les rivières et les lacs de différentes régions, il lance l’alerte sur l’anodonte chinoise, une moule exotique qui prolifère discrètement au fond de nos cours d’eau et déséquilibre la faune.
[…] On peut savoir à partir d’un échantillon d’eau ce qu’il y a dans la rivière. Il suffit de l’envoyer à un laboratoire pour un séquençage d’ADN. « L’ADN environnemental me permet alors de confirmer la présence de l’animal et je plonge par la suite. »

« C’est spectaculaire, comme invasion. Dans la région, cette espèce est par exemple bien implantée dans le fleuve Hérault vers Florensac. J’y ai plongé il y a une dizaine d’années. On essayait alors d’estimer la quantité d’anodontes autochtones, explique le scientifique. Ces dernières étaient très communes, puis l’anodonte chinoise est arrivée. J’ai replongé dernièrement et il n’y a plus qu’elle. Cette espèce exotique a fait disparaître les anodontes locales en cinq à dix ans ; c’est rare que ça aille aussi vite. »


La moule est un animal globalement sédentaire. Les larves (glochidies) de l’anodonte se fixent sur les branchies des poissons et, arrivées à maturité, se laissent tomber au fond de l’eau. « Or l’anodonte chinoise produit très tôt au printemps énormément de larves. Les poissons se retrouvent alors dans une soupe de parasites. Quand ils sont très infestés, ils ont du mal à respirer. Ils s’affaiblissent mais arrivent à se protéger en développant une résistance… » [...]

source : https://www.midilibre.fr/2019/01/28/alerte-a-la-moule-geante,7980496.php

La Religion Eternelle de la Nature (livre audio)

      

Matthieu WCOCT - Ben Klassen (1918-1993) est né en Ukraine, dont lui et sa famille ont fui en 1924 à cause du communisme. Il a été tour à tour fermier, mineur, ingénieur électrique, instituteur, inventeur, agent immobilier et législateur de l'Etat de Floride et a fondé en 1973 l'Eglise Mondiale du Créateur (qui s'appelle depuis 2003 le Mouvement Créativité), une religion raciale pour la race blanche.  

Les principaux livres de la Créativité écrits par Ben Klassen sont Nature's Eternal Religion (La Religion Eternelle de la Nature), The White Man's Bible (La Bible de l'Homme Blanc) et Salubrious Living (Vie Salubre). Ce sont les trois livres sacrés de la Créativité. La Religion Eternelle de la Nature fait 481 pages et se concentre sur la nature, la race et la religion. La Bible de l'Homme Blanc parle aussi de la santé physique, du bien-être, de la protection du sol et de l'environnement et englobe tous les aspects de la vie et de la civilisation. Malheureusement, aucun des livres de Ben Klassen n'a été traduit intégralement en français (sauf le Petit Livre Blanc). 

Les Livres de Ben Klassen examinent avec lucidité la nature, l'histoire et la religion et la civilisation. La Créativité est basée sur les lois éternelles de la nature, l'histoire, la logique et le bon sens. 

Puisse cette vidéo aider à promouvoir et propager la Créativité dans le monde blanc francophone ! Même si la situation peut sembler desespérée, il n'est pas trop tard.

Extrait du livre La Religion Eternelle de la Nature (Nature's Eternal Religion) de Ben Klassen : https://ia801409.us.archive.org/24/items/NaturesEternalReligion_524/eBook-BenKlassen-NaturesEternalReligion.pdf 

Traduit en français par un Créateur belge. Lu par Emiel Régis.

80% des prêtres du Vatican sont homosexuels


FUGUES - La grande majorité des prêtres du Vatican sont homosexuels, affirme un nouveau livre explosif à paraître le 21 février.

Le journaliste et auteur français Frédéric Martel a réalisé environ 1 500 interviews sur quatre ans pour écrire son nouveau livre, In the Closet of the Vatican (Dans le placard du Vatican).

Les sources citées inclueraient 41 cardinaux, 52 évêques et archévêques, 45 ambassadeurs ou diplomates, 11 gardes suisses et plus de 200 prêtres et séminaristes, selon le journal catholique The Tablet.

Selon des sources de Frédéric Martel, pas moins de 80% des prêtres du Vatican sont homosexuels, mais ceux qui  vivent effectivement leur sexualité sont moins nombreux. Le postulat de base du livre est que «plus un prélat est homophobe, plus il est probable qu'il soit homosexuel lui-même».

Les prêtres du Vatican qui sont homophobes en public sont secrètement homosexuels, affirme le livre qui se présente comme«un récit étonnant de corruption et d’hypocrisie au cœur du Vatican».

Une des affirmations les plus explosives du livre est que le défunt cardinal colombien Alfonso López Trujillo, ancien président du Conseil pontifical pour la famille et ardent défenseur des enseignements catholiques sur l'homosexualité et la contraception, avait recours à des escorts masculins. 

L'ouvrage doit être publié dans 20 pays et dans huit langues le jour, même où plus de 100 évêques du monde entier se réuniront à la Cité du Vatican pour tenir un sommet de quatre jours sur le fléau des abus sexuels. Le livre souligne plutôt que la culture du secret qui «commence dans les séminaires de premier cycle et se poursuit jusqu'au Vatican même» crée un climat qui rend difficile la dénonciation des abus sexuels cléricaux.

source : https://www.fugues.com/253349-7237-article-80pc-des-pretres-du-vatican-sont-homosexuels-affirme-un-livre-enquete.html
 

Et si Simone Veil devenait la nouvelle Marianne ?

      

Rappelons que Simone Veil avait également monté un trafic d'organes entre la France et Israël.

ISRAEL VALLEY - Très peu de personnes le savent. Simone Veil avait signé lors de son passage au Ministère de la santé un accord franco-israéliens de dons d’organes. En effet Israël manquait cruellement de donneurs. Cet accord réel mais appliqué avec une très grande discrétion aura permis à de nombreux israéliens de rester en vie.

Combien d'enfants (BLANCS) en attente d'organe ont été sacrifiés au profit d'Israéliens ?



Les ennemis de la Race Blanche n'ont pas de limite. Imagine-t-on la figure d'Heinrich Himmler sur les timbres israéliens !?

RAHOWA!

mardi 12 février 2019

(((Fondation Jean-Jaurès))) : 40 % des Gilets jaunes sont très complotistes

Le remplacement racial une "théorie" conspirationniste 
selon les juifs et les enjuivés.

LE POINT - Réalisée par l'Ifop, la grande enquête de la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy illustrait déjà l'importance du complotisme en France. Mais le deuxième volet de cette étude révèle que, parmi les Gilets jaunes, le conspirationnisme est nettement plus fort que dans le reste de la population. 

Près d'un Gilet jaune sur deux adhère à la théorie du grand remplacement [une théorie !]

Près d'un Gilet jaune sur deux (46 %) adhère à la théorie du grand remplacement, approuvant l'énoncé expliquant que « l'immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée » (21 points de plus que la moyenne des Français). 

Voilà qui semble contredire l'analyse, privilégiée à gauche, selon laquelle ce mouvement n'aurait que des motivations sociales et économiques, et non pas identitaires. L'enquête montre d'ailleurs que plus on est engagé dans les Gilets jaunes, plus on croit au grand remplacement : chez les personnes ayant directement participé aux actions, ils sont 59 % à adhérer à cette théorie introduite par Renaud Camus, contre 40 % chez les sympathisants qui ont seulement mis en évidence un gilet jaune dans leur voiture.

 La fondation Jean-Jaurès est dirigée par (((Gilles Finchelstein))).
(((Rudy Reichstadt))) préside Conspiracy Watch.

Quarante-quatre pour cent des personnes se définissant comme Gilets jaunes valident aussi l'idée d'un « complot sioniste à l'échelle mondiale », soit le double de l'ensemble des Français. Un chiffre glaçant qui confirme statistiquement que, au sein du mouvement, les clichés antisémites ne concernent pas qu'une petite minorité issue de l'extrême droit ou de la sphère Dieudonné. Samedi, après qu'une devanture d'un magasin Bagelstein à Paris a été taguée d'un « juden », rappelant l'Allemagne des années 1930, le dessinateur Joann Sfar s'est indigné sur Facebook de l'explosion de banderoles, cris ou graffitis antijuifs au sein du mouvement des Gilets jaunes.


lundi 11 février 2019

Geoffroy Lejeune analyse la morgue et l’arrogance de (((François Berléand)))

    

Plus rien désormais ne peut combler le fossé qui sépare les juifs des Blancs qui veulent vivre dignement de leur travail.  


Les juifs n'ont jamais compris ce pays dans lequel ils sont juste de passage.

Le sort des juifs est lié à Emmanuel Macron. 
Quand Macron tombera, les juifs partiront !

RAHOWA!

Un tag antisémite sur un Bagelstein provoque l'indignation de la (((communauté internationale)))


(((HUFFPOST))) - Le dessinateur (((Joann Sfar))) a publié un long texte sur Facebook accusant des gilets jaunes d'avoir commis cet acte.

Le parallèle avec l'Allemagne des années 30 est pour le moins saisissant. Samedi 9 février, alors que Paris voyait défiler l'acte XIII des gilets jaunes, le musicien Jean-Yves D'Angelo (((?))) a partagé sur sa page Facebook une photo prise "en bas de chez lui".

Sur le cliché, la devanture d'une franchise parisienne de "Bagelstein" barrée d'un tag "juden", rappelant les inscriptions antisémites ciblant les commerces juifs lors de la nuit de Cristal en 1938 dans l'Allemagne nazie. Très partagé, le cliché s'est rapidement retrouvé sur Twitter, notamment sur le compte d'un militant LREM, lequel a fait le lien avec les manifestations du jour. "La France de 2019. C'est insupportable", a tweeté ce dernier, voyant son message cumuler des centaines de retweets.

Quelques heures plus tard, la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) a également partagé la photo, accompagnée d'un cliché pris à Berlin en 1938. "L'antisémitisme, canal historique", a légendé l'association antiraciste. "Ras le bol à force, semaine après semaine, de devoir dénoncer l'antisémitisme. Mais il ne faut surtout pas s'habituer, baisser les bras", s'est de son côté émue la députée LREM de Paris, (((Elise Fajgeles))), semblant également faire le lien entre ce tag antisémite et les gilets jaunes.

Mêmes conclusions du côté de l'Union des étudiants juifs de France.

Les juifs accusent les gilets jaunes sans preuve.

Au delà de la seule sphère militante, le dessinateur (((Joann Sfar))) a publié un long billet d'indignation sur facebook dans lequel il reprend la thèse d'un tag commis par des "gilets jaunes" :

"Je garde un silence de tombe depuis cette histoire de gilets jaunes. Car je sais ce qu'on va me répondre. C'est bizarre ce moment où l'on se dit qu'il est inutile de parler. On ne parvient même pas à se souvenir du nombre de banderoles ou cris ou graffitis antijuifs qui ont explosé depuis le début du mouvement. Jamais une formation ou un syndicat n'a aussi unanimement refusé de réprouver de tels débordements. Il y aurait eu de tels graffitis antisémites à un défilé de n'importe quel grand parti ou syndicat, ça aurait fait un scandale justifié. Même à un défilé du Front National, ils auraient eu trois procès et Marine Le Pen aurait exclu du monde!!! 

Ici, non. Ici, personne n'a rien vu, n'y est pour rien, n'en pense rien.Jamais la culture de l'excuse ne s'est aussi bien portée. Personne n'est représentant ni responsable ni comptable de rien. Je suis davantage inquiet par la multitude qui se satisfait de telles explications que par les quelques ordures qui tiennent effectivement la bombe de peinture. Et cette légende qui a cours en ce moment, selon laquelle la colère de la foule serait un moment sacré qui ne débouche que sur du vrai, du bien et du beau! La foule a accompagné sans coup férir tous les changements de régimes, des plus bénéfiques aux pires. Le peuple, oui, c'est une notion que je comprends et que je respecte. Le peuple français, ce sont soixante millions de personnes. La foule, c'est autre chose, c'est une occasion, aussi, de montrer ce qu'on a de plus laid. Cette idée que l'on est légitime dès lors qu'on est violent, et qu'on a raison puisqu'on souffre, ce fut le combustible des pires meurtres du siècle passé. 

On se dit sans doute que les garde-fous ont sauté, une génération plus jeune est là, qui a oublié, ou qu'on manipule plus facilement. Soyez certains que ceux qui jouent avec votre haine et votre désespoir n'ont rien oublié. Celui qui a choisi d'écrire "JUIF" en allemand sur cette boutique sait très bien qu'il pense aux vitrines de la nuit de cristal. Il faut se taire, je crois, parce que plus personne n'a envie d'entendre.N'importe quelle alerte grave ne débouche aujourd'hui que sur une controverse twitter. La culpabilité sociale est telle sur nos chaines de télé et chez les commentateurs que n'importe quelle réaction sensée face à ces dérives passe pour un soutien au gouvernement Macron. Oui, on a le droit d'être en opposition totale avec de nombreuses décisions du gouvernement actuel tout en ne trouvant aucune excuse à ceux et celles qui utilisent le désespoir des gens pour attiser, une fois encore, la haine raciale, le fantasme sur le juif, sur le franc-maçon, prétenduement tous riches et puissants bien entendu, ou la haine de l'immigré. 

Tout ça, c'est inacceptable. Je ne comprends pas ceux qui participent à ces manifestations et choisissent depuis le début de ce mouvement de minimiser son contenu raciste et antisémite. ce n'est pas un ou dix, ce sont des centaines de graffitis ou de tweets anti-juifs depuis le début de cette histoire. Et il faut encore subir les durs d'oreille qui m'expliquent que ce n'est pas représentatif. 

Pas représentatif? C'est une constante depuis les origines de ce mouvement. Ce qui est représentatif, c'est la lâcheté de ceux qui regardent ailleurs, y compris parmi les commentateurs, trop contents de s'acheter une caution peuple. L'écrivain installé, le comique ou le comédien qui en fait des caisses sur "nous le peuple", en général il fait silence radio sur ces graffitis. Vous en avez pas marre de cette constante du "ces éléments ne sont pas représentatifs du mouvement"? ce qui est représentatif, ce sont tous ces gens qui regardent ailleurs quand on écrit "JUDEN" sur une vitrine. 

A croire que le connard qui taguait a fait ça à quatre heures du matin et pas pendant une manif noire de monde. Moi je ne pourrais pas faire UN PAS dans la rue aux côtés d'une clique qui ne loupe jamais une occasion de s'en prendre un coup aux migrants, un coup aux juifs, un coup aux francs maçons. Tous ceux que "ça ne dérange pas", ou qui "considèrent que le peuple a des choses à dire et tant pis si ça fait pas plaisir", vous avez un sacré mépris pour le peuple! Si vous croyez que le peuple, ce sont ces ordures, vous avez une bien basse idée du peuple français.


"Qu'un facho écrive une injure antisemite utilisée par les nazis passe encore. Mais que des dizaines de personnes le laisse faire me donne envie de vomir", a de son côté réagi (((Mathieu Kassovitz))).

Dans l'immédiat, aucun élément ni témoignage ne permettaient de dire dans quelles conditions ce tag a été commis. Les gérants du restaurant Bagelstein pris pour cible ont déposé plainte, a indiqué ce dimanche 10 février à l'AFP le cofondateur de cette chaîne de restauration, (((Gilles Abecassis))). 


Les juifs qui condamnaient tout amalgame avec l'islam après chaque_attentat; ne font plus preuve de la même réserve lorsqu'il s'agit des "gilets jaunes". Être de Race Blanche aux yeux des juifs, c'est être déjà un nazi ou un nazi en devenir. D'où cette volonté constante des juifs et de leurs serviteurs de nous remplacer par d'autres populations originaires du tiers-monde.

 
Métisser les Blancs d'Europe c'est renforcer la position sociale des juifs en faisant chuter notre QI par l'encouragement au métissage. Remplacer les Blancs d'Europe c'est se prémunir contre un éventuel retour d'Adolf Hitler et de son idéologie. C'est également une façon de réparer (de venger) "l'extermination".

Le grand remplacement racial en cours n'a pas d'autres explications. 

RAHOWA!

Rancune juive et invasion de l'Europe

         

vendredi 8 février 2019

La France rappelle son ambassadeur en Italie à la suite d’« attaques sans précédent » depuis la fin de la guerre

     Contrairement à l'Italie, la France souhaite une Europe sans murs (sans frontières). 

(((LE MONDE))) - La France rappelle son ambassadeur en Italie pour consultations face à « une situation grave » qui « n’a pas de précédent depuis la fin de la guerre », a annoncé jeudi 7 février la porte-parole du ministère des affaires étrangères, Agnès von der Mühll, déplorant des « accusations répétées », des « attaques sans fondement » et des « déclarations outrancières ». « Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable. Elles violent le respect dû au choix démocratique, fait par un peuple ami et allié. Elles violent le respect que se doivent entre eux les gouvernements démocratiquement et librement élus [par la finance internationale] », souligne Mme von der Mühll, dans un communiqué.

Le Quai d’Orsay avait déjà dénoncé mercredi une « provocation inacceptable » après une rencontre la veille entre le vice-président du conseil italien et chef politique du Mouvement 5 étoiles (antisystème), Luigi Di Maio, et des représentants des « gilets jaunes » en France. Mardi, c’est M. Di Maio lui-même qui a annoncé cette réunion sur les réseaux sociaux, en ajoutant : « Le vent du changement a franchi les Alpes. Je répète : le vent du changement a franchi les Alpes. »

Cette rencontre faisait suite à une série de propos d’une rare violence de M. Di Maio comme de M. Salvini à l’encontre de l’exécutif français [la véritable violence, c'est toutes ces mutilations volontaires infligées chaque samedi aux Blancs encore debout !]. Matteo Salvini, patron de l’extrême droite italienne et homme fort du gouvernement Conte, a ainsi dit espérer que le peuple français se libère bientôt d’un « très mauvais président », des propos totalement inédits entre responsables de pays fondateurs de l’Union européenne. « Avoir des désaccords est une chose, instrumentaliser la relation à des fins électorales en est une autre », a poursuivi la porte-parole.

Matteo Salvini tente d’organiser un front européen de l’extrême droite contre les proeuropéens, incarnés notamment par le chef de l’Etat français, en vue du scrutin du 26 mai [les "proeuropéens" soutiennent l'éradication de la Race Blanche en Europe ! Jamais un président  n'a accueilli autant d'immigrés depuis qu'il est arrivé au pouvoir. Les demandes d'asile explosent, et le regroupement familial se poursuit avec toujours plus d'intensité].

source : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/07/la-france-rappelle-son-ambassadeur-en-italie-et-denonce-des-attaques-sans-precedent-depuis-la-fin-de-la-guerre_5420480_3210.html

Les gilets jaunes sont traités en criminels en raison de leur race


Par contre Castaner ne veut pas d’une police brutale dans "les territoires gangrenés par la délinquance et les trafics" : http://www.leparisien.fr/faits-divers/christophe-castaner-je-ne-veux-pas-d-une-police-brutale-07-02-2019-8006862.php

Avant l'Acte XIII, le soutien aux gilets jaunes ne se dément pas

Blancs debout !

(((HUFFPOST))) - Semaine après semaine, le soutien de l'opinion publique au mouvement des gilets jaunes se maintient. Quand il ne se renforce pas. Près de trois mois après le début de la mobilisation et alors que se profile l'acte XIII, on compte toujours 64% des Français pour soutenir le mouvement, selon le baromètre mensuel YouGov pour Le HuffPost et CNews réalisé entre mercredi 30 et jeudi 31 janvier. Par rapport à la vague précédente (réalisée entre le 4 et le 7 janvier), ce taux augmente de deux points et ce alors que la cote de popularité du président de la République reste stable et que le grand débat national bat son plein.

Même petit rebond pour la perception du mouvement aux yeux des Français. Ils sont désormais 77% à trouver la mobilisation "justifiée" contre 74% au mois de janvier. A l'inverse, tout juste 20% des personnes interrogées estiment la fronde "injustifiée." Dans le détail, le soutien a beau baisser du côté de la droite (-2%) et de la gauche (-3%) -et grimper chez les centristes (+2%)-, les seuls Français à se dire majoritairement défavorables à cette fronde sont sans surprise les sympathisants LREM. Le taux de soutien au mouvement monte toutefois de 21 à 23% en un mois chez les partisans d'Emmanuel Macron.

Autre indice de ce semblant de second souffle: l'opinion publique estime majoritairement que le mouvement doit se poursuivre pendant les deux mois du grand débat national, une première. Le taux de soutien grimpe de quatre points d'une vague à l'autre pour s'établir aujourd'hui à 52% contre 48% en janvier 2019.


jeudi 7 février 2019

Incendie à Paris : ce que l'on sait de la femme interpellée


(((RTL))) - Un incendie dans un immeuble du 16e arrondissement a fait 10 morts et 30 blessés, dont 6 pompiers, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février. Une femme a été interpellée sur les lieux, alors qu'elle tentait d’incendier une voiture.

Un incendie s'est déclaré dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février dans un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, rue Erlanger. Un bilan provisoire fait état de 10 morts, ainsi que 37 blessés dont 8 pompiers.

La piste criminelle est privilégiée, notamment celle d'une querelle de voisinage. Rapidement après le déclenchement du feu, une femme a été interpellée par la Brigade anti-criminalité (Bac) à 00h53 et placée en garde à vue. Elle semblait avoir consommé de l'alcool, a-t-on appris. Elle est âgée de 40 ans et habite l'immeuble à côté de celui qui a été en partie dévasté par les flammes, au 17 bis rue Erlanger.

D'après nos informations, elle a tenu des propos confus aux policiers, parlant d'un contentieux avec l'un de ses voisins. Une source policière a indiqué à l'AFP qu'elle était en conflit récurrent avec son voisin pompier, avec qui elle s'était disputée dans la soirée. La police s'était déplacée pour un trouble de voisinage. 

(((RTL))) oublie l'essentiel, le nom de l'incendiaire : Essia... Essia Boularès.

Après avoir tabassé et insulté des policiers, un clandestin ivoirien bientôt régularisé


BREIZATAO - Un jeune homme de 18 ans, originaire de Côte d’Ivoire et en situation irrégulière en France, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Brest pour des violences et des insultes envers des policiers. Alors que le parquet requérait six mois de prison ferme, le tribunal l’a condamné à une peine d’un mois.

L’interpellation s’est déroulée le 31 janvier, à hauteur du square Mathon. À la vue de la patrouille de police, le jeune homme qui se trouve avec quatre autres personnes tente de fuir mais se fait rattraper. L’interpellation est musclée. Elle est émaillée d’insultes et de coups à l’égard des policiers, le jeune homme est également légèrement blessé. Une des policières évite un coup de tête alors qu’un coup de pied la touche au niveau du mollet. Les tensions se poursuivent le lendemain au commissariat.

Le tribunal a également exigé le maintien en détention du jeune homme postulant dans les prochaines semaines à un titre de séjour pour vie privée et familiale. « Ce qu’il obtiendra au vu de sa situation avec un enfant né d’une relation avec une Brestoise présente dans la salle », assurait son conseil.


Conférence-débat à Melin le dimanche 13 février

    

lundi 4 février 2019

Le mirage démocratique


Dans les années 80, Jean-Marie le Pen remplissait des stades. Les meetings du Front national attiraient d'immenses foules enthousiastes. Je n'ai trouvé que cette vieille photo en noir et blanc pour illustrer mon propos. Jean-Marie le Pen a porté sur ses épaules un espoir partagé par des millions de Français : "quand nous arriverons, ils partiront".

C'était sans compter sur la haine talmudique des médias envers la France réelle; on retrouve aujourd'hui cette haine intacte contre les gilets jaunes - incarnation de la France profonde.

Dans les années 90 une solution démocratique était encore envisageable pour régler le problème de l'immigration. Enfin, c'était ce qu'une majorité de nationalistes croyaient (moi y compris). Et puis il y eut 2002, le superescroc Jacques Chirac contre le "facho" Jean-Marie le Pen. Les lycéens scandaient: "F comme fasciste, N comme nazi". J'ai le souvenir d'une magnifique jeune femme de type nordique arborant fièrement sur son vélo la couverture de Libération, le NON à JMLP.
L'entre-deux tours a dépassé tout ce qu'on pouvait imaginer en amalgames, "fake news" et manipulations des foules. Heureux de pouvoir voter Jean-Marie le Pen une deuxième fois en cette année 2002. Le résultat du second tour m'avait fait l'effet d'une douche froide : Chirac à 82 % !!!

La raie-publique était sauvée ! Traduction : 
"Les juifs ne seraient pas gazés" !

Mais c'est surtout l'ambiance (hystérique) entre les deux tours qui m'avait ouvert les yeux. Si Jean-Marie le Pen avait été élu, les élections auraient été annulées. Et cela, tout le monde l'avait compris !

Le 5 mai au soir, j'ai compris que mon bulletin de vote ne serait jamais pris en compte. Que la (((démocratie))) était un jeu truqué (l'annulation du référendum de 2005 l'a confirmé par la suite). J'ai compris que Jean-Marie le Pen servait le système qu'il prétendait combattre. Le FN servait de fusible à une (((démocratie))) qui avait choisi de nous remplacer (au nom du "plus jamais ça" - LHLPSDNH).

Le système nous a fait croire qu'on pouvait stopper l'invasion arabo-négroïde avec un simple bulletin de vote. De 2006 à 2010 le système a soutenu la candidature de Marine le Pen à la tête du Front national (on connaît la suite). Aujourd'hui le système nous fait miroiter le grand retour de Marion Maréchal. Et pendant ce temps, le grand remplacement racial s'accélère.

En (((démocratie))) quand un peuple vote mal (ou pourrait mal voter), on préfère le remplacer. La sécurité des juifs ("sans qui la France ne serait pas la France") est à ce prix ! 

RAHOWA!